Old Chum Tabac la marque réaparait

PAR + dans Divagations 8 COMMENTAIRES , ,

Une page d’histoire a été écrite ces derniers jours sur la rue Masson à Montréal. Old Chum a refait surface. Suite à la démolition d’un immeuble ravagé par le feu, coin Masson et 10e avenue, la marque Old Chum a réapparu dans le paysage urbain de Montréal. J’ai fait des recherches sur tabac Old Chum et sur cigarette Old Chum, les deux m’ont donné des résultats plutôt décevants. En effet, je n’ai trouvé que très peu d’information. L’information la plus pertinente provient d’une page sur le commencement d’Imperial Tobacco Canada. La compagnie de tabac cite son acquisition de la Société D. Ritchie and Co. situé à Montréal et dont l’une de ses marques était Old Chum. Cette transaction c’est effectuée au début du siècle !!! Les autres résultats sont pour la plupart de vieux pots de tabac Old Chum, des pipes ou des cigarettes Old Chum qui sont mient en vente. Même Wikipedia me donne aucun résultat!! Je pense d’ailleurs que je vais me permettre de l’ajouter à l’encyclopédie.

De Divers

(Je n’ai pas d’autre photo pour l’instant, mon appareil a lâché après le premier cliché.)

Ne me méprenez pas, je ne fume pas et je ne suis pas un fan des produits du tabac, LOIN DE LÀ, mais il reste que d’apercevoir ce mur peint aux couleurs de Old Chum, cette ancienne marque de tabac, m’a ému et m’a fait réaliser que Montréal a une Histoire. Probablement aussi plusieurs histoires à nous raconter, des histoires qui se cachent entre deux murs, sous un immeuble, derrière une bâtisse ou dans des coins de ruelles.

Cette découverte de Old Chum et de la page d’histoire qui vient avec me convaincra peut-être de prendre mes prochaines vacances à … Montréal. De plus, mon portefeuille ne se plaindra pas hehe!!

8 commentaires

  1. Leloup |

    Je ne sais rien, mais c’est aussi en voyant ce mur bleu découvert que je me suis mis à chercher un peu. D’où mon arrivée ici.

    Je compte bien allez faire quelques photos avant qu’un nouveau building vienne recacher cette trace de petite histoire.

  2. guiberube |

    Merci pour les commentaires.

    Leloup, si tu prends quelques photos, n’hésite pas à me les faire parvenir.

    L-P, belle photo j’aime bien l’éclairage.

  3. samuel |

    Parfois un nom est donné à un édifice qui relève plus de la fiction que de la réalité. C’est le cas de La Maison du Patriote, située au 169 de la rue Saint-Paul Est. Il y aurait deux raisons. L’une d’elles parce qu’un certain Denis-Benjamin Viger y a vécu, ce dernier étant très engagé dans le mouvement patriotique, la seconde parce que, au dessus de la porte, il y avait une statue représentant un Canadien coiffé d’une tuque et portant le capot traditionnel, personnage qu’on associe habituellement aux Patriotes de 1837-38. Cette statue annonçait la fabrique de tabac qui y logeait: « Fumez le tabac de qualité OLD CHUM !».

    C’est la veuve de Denis Viger, Perrine-Charles (Carlotte) Cherrier qui fait construire l’édifice en 1814. Ce sont des marchands qui en sont les premiers occupants, John Lewis Hoofstetter & fils et Justus Sherwood Merwin. S’y sont succédés John Roy, un autre marchand, l’épicier John Tiffin. Arrive enfin le manufacturier de tabac à priser et de cigares, A. Dubord & Compagnie qui occupera les lieux de 1849 à 1927. Son commerce prenant beaucoup d’ampleur, il a aussi loué la maison derrière le magasin pour sa manufacture de tabac. On sait que dans les années 1920, la statue de « l’habitant en costume traditionnel» servait d’enseigne au commerce.

  4. Marie |

    je sais aussi qu’Old Chum devaient produir des calendriers. Je viens de lire Les fous de Bassan d’Anne Hébert et je cite:  »Lui faisant face sur l’autre cloison les deux bonshommes du calendrier Old Chum fument des pipes interminables » (p.201). Sur le site d’Old Chum, on constate que cela semble véridique, mais je ne trouve rien de plus comme information.

Alors, vous en pensez quoi?